Concernant les aspects biologiques , « Durant l’étude d’incidences sur l’environnement préalable à toute implantation de parc éolien, la fréquentation site par les chauves-souris est étudiée en détail par des relevés au sol et en altitude. Des détecteurs acoustiques enregistrent les ultrasons émis par les chauves-souris ; les résultats sont ensuite analysés pour déterminer quelles espèces fréquentent le lieu et mesurer leur activité. Un mât de mesure peut être érigé sur place à cet effet pendant près d’un an. »(*)

Le mât en tant qu’installation temporaire a fait l’objet d’un permis d’urbanisme introduit en Janvier 2020 et délivré le 16 Mars 2020 par la Région Wallonne.

A ce stade, il s’agit de consolider des données objectives pour qualifier l’éligibilité du site . Cette campagne de relevés indépendante avec une installation temporaire contribuera à l’évaluation de la faisabilité de cette démarche et répondra avec transparence, aux interrogations des riverains.

La présentation de la réunion du 28/11/2019 est disponible sur le site de la commune de Musson.be et le site internet vortex-energy.be

 

(*)Apere ASBL  Eolien: Rumeurs et Réalités novembre 2019